Marlene Dietrich et Jean Gabin: Une relation marquée par la guerre (2.)

Après avoir dit au revoir à Jean, Marlene retourne à Hollywood, se sentant seule sans son amant à qui elle offrait la cuisine française presque tous les jours. Dans le passé, elle avait fait des tournées pour vendre des emprunts de guerre :  l’ « USO » avait été fondée récemment, une organisation dont la mission était de maintenir le moral des troupes sur le front par les amuser.
Suivant son éducation prussienne, et espérant rencontrer Gabin à nouveau, elle s’est engagée à amuser les troupes américaines sur le front. 

Marlène Dietrich et Jean Gabin: Une relation marquée par la guerre (1.)

Le 17 mai 1904, Jean Gabin est né à Paris. Il est le plus jeune fils et grandit avec l’art. Son père est le tenancier d’un café et un comédien d’opérette : Gabin est né dans un monde d’art.
Marlène Dietrich, née le 27 décembre 1901 à Schöneberg (aujourd’hui, c’est un quartier de Berlin) grandit très différemment : Fille d’une famille prussienne, elle apprend que la vie d’un artiste ne correspond pas à son rang. Néanmoins, elle est soutenue par sa mère dans son ambition de devenir actrice. Son père a été tué pendant la Grande Guerre.